Merci aux automobilistes!

  • Merci aux automobilistes!

    Photo : Antoine Jolicoeur-Desroches

    Merci aux automobilistes!

    Je pense qu’on ne vous l’a jamais dit.

    Chaque jour du printemps, de l’été et de l’automne, nous sortons rouler. Vous êtes des milliers à nous contourner, à laisser 1, 2, 3 mètres de distance entre nous et votre voiture.

    Merci à la grande majorité des automobilistes qui nous permettent de pratiquer notre sport préféré en sécurité.

    Dans un débat qui tourne en rond depuis des années entre les autos et les vélos, on oublie souvent que la plupart des automobilistes sont très courtois. Ils le font de bon cœur ou encore en pestant dans leur voiture contre les « maudits béciks », mais ils ont assez de conscience sociale pour nous donner de l’espace, quelle que soit leur opinion sur le sujet.

    MERCI!

    Je suis le premier à chialer contre les cyclistes imprudents quand j’embarque dans ma voiture. Pourtant, je passe des centaines d’heures sur mon vélo chaque année depuis 15 ans.

    Chers collègues sur deux roues, vous remarquerez que les coups de klaxon, les frôlements de miroirs et les shows de boucane des tuyaux d’échappement sont rares quand on reste dans l’accotement, à la file indienne, en prenant le temps d’arrêter aux feux de circulation et en ralentissant aux arrêts.

    Quand on fait tout ça, le respect des automobilistes se gagne très facilement. Ils nous laissent même passer! Je ne suis pas parfait, mais je m’améliore. On est plusieurs cyclistes à s’améliorer, à dire à nos chums de nous attendre de l’autre bord de la lumière parce qu’ils ont passé sur la rouge. Remercions tous les automobilistes qui eux aussi font des efforts. Dites-leur en personne quand vous en avez la chance.

    Hier encore, j’étais en bike. On a dû se faire passer par 500 voitures. Une seule nous a frôlés. C’est quand même une belle moyenne au bâton. Les gens n’ont pas besoin d’un animateur de radio pour leur dire comment conduire. Encore là, on pourrait remercier M. Arthur de s’être excusé et expliqué aujourd’hui même si toute cette histoire d’incitation à frapper des cyclistes, digne d’une plainte au criminel, nous glace le sang…

    À la place de se crier dessus, d’argumenter à l’infini, commençons par remercier ceux qui partagent bien la route. Les gens moins tolérants suivront leur trace un jour ou l’autre.

    Si vous estimez être l’un de ses automobilistes, partagez ce message. Il est pour vous.

    Pis les cyclistes, ben faites vos stops.

    Merci d’avance.

    Comments are closed.