Quatre priorités pour bien dépoussiérer son vélo

  • Quatre priorités pour bien dépoussiérer son vélo

    Quatre priorités pour bien dépoussiérer son vélo

    Le début de saison est toujours très excitant, mais combien d’entre vous se demandent à chaque année ce qu’elle doit faire « côté technique » pour bien commencer la saison. Pas de soucis, c’est fort simple et ça se résume en quatre grandes étapes … pas trop compliquées et dans un jargon que vous n’aurez pas de misère à comprendre ;)

    1- Nettoyage de A à Z

    Après un an dans le cabanon ou le fond du sous-sol, vous pouvez vous imaginer que votre vélo a accumulé une bonne quantité de poussière et de saleté. Un bon bain fera un grand bien à votre vélo, mais attention, il y a tout de même une procédure pour bien faire les choses :

    • Évitez le style « lave-auto » du coin où on sort l’arrosoir du jardin et on veut tout enlever d’un même coup;
    • Commencez plutôt avec un petit rinçage, ensuite savonnez généreusement le vélo et les roues avec vos produits nettoyants (la transmission aussi …pas juste le cosmétique), rincez et essuyez avec un chamois ou une serviette en ratine;
    • Finissez par les lubrifiants pour remettre sur pied la mécanique du vélo (lubrifiez la chaine sans oublier de bien essuyer l’excédent d’huile);
    • Utilisez des produits de qualité qui n’endommageront pas votre vélo et qui ne sont pas nuisibles pour l’environnement. Votre équipement est composé de matériaux sensibles et donc certains produits seront plus efficaces et moins nuisibles (produits que nous aimons : BIONETLUX, FINISH LINE Super Bike Wash, MOTOREX Bikeline)

     

    2- Ajustements manuels et vérifications techniques

    Avant d’aller porter votre vélo pour une mise au point complète, prenez quelques minutes pour faire vos petites vérifications, il ne sera peut-être même pas nécessaire d’en faire autant.

    • Assurez-vous tout d’abord qu’il n’y a rien de lousse sur votre vélo (aucune pièce détachée, aucun bruit inhabituel, etc.).
    • Essayez vos freins et changements de vitesses (si tout va bien, alors pas de soucis).
    • Vérifiez le jeu de direction pour que tout soit fluide.

     

    3- Gestion des pneus

    Facile, gonflez vos pneus! Ils seront inévitablement à plat et l’important c’est de s’assurer que vous n’avez pas eu de crevaison pendant que le vélo était remisé. Une fois le test fait, conservez l’air dans les pneus et vous n’aurez qu’à ajuster la pression avant votre sortie; on vous conseille de suivre la pression recommandée sur le flanc de votre pneu.

    Ensuite, regardez l’usure de vos pneus. Il est nécessaire de faire cette vérification en début de saison, mais pensez à la refaire en cours de saison. Un pneu trop usé adhère beaucoup moins à la surface de la route et pourrait être responsable d’une chute. Si vous n’êtes pas certaine, demandez l’avis d’un expert!

    4- Positionnement

    Le positionnement est sans doute ce qui est le plus important pour vous sentir bien sur votre vélo. Très rare sont celles qui font leur propre positionnement (même votre chum qui connaît très bien le vélo ne sera pas nécessairement le plus outillé pour vous aider); on vous suggère fortement de consulter un professionnel. Vous partirez la saison du bon pied et pourriez éviter un paquet de petites blessures au courant de l’été.

    Quatre conseils tout simples et utiles pour le premier grand ménage de la saison et qui s’appliquent également à vos entretiens réguliers. Nos amis de chez TechnoCycle nous recommandent aussi de faire des vérifications rapides avant et après chacune de vos sorties de vélo; cela vous assure une belle ride sans pépins et en toute sécurité et vous permettra aussi de bien conserver votre meilleur allié pour l’été.

    Votre vélo vous remerciera de bien prendre soin de lui ;-)

    https://peppermintcycling.com/blogs/tips/105548550-4-priorites-pour-bien-depoussierer-son-velo

    – L’Équipe PEPPERMINT Cycling Co.

    Comments are closed.